Daniclo SPRL BE0664.748.522 

© 2017 par Katmandou

Offerings to Buddha - Biosphère
00:00 / 00:00
  • Facebook Social Icône

Namur

Emeraude

Chimie : A12Be3(SiO3)6?(Cr)(Va)

Groupe : béryls

Dureté : 71/2 - 8

Gisements : Afrique du Sud, Australie, Autriche, Brésil, Colombie, Inde, Madagascar, Nigeria, Pakistan, Russie, Tanzanie, USA, Zambie, Egypte, Zambie

Forme : Hexagonal

Chakra : Chakra du cœur

Couleurs : du vert jaune au vert bleuté en passant par un vert franc soutenu, du plus clair au plus foncé.

Signes astrologiques de prédilection : Taureau, Cancer, Capricorne, Balance.

Assimilation du savoir, richesse. Pierre de l'équilibre, action nettoyante et rajeunissante selon la tradition antique, stimule sans énerver, indiquée pour la sclérose en plaques, parkinson, épilepsie, stimule les yeux, favorise la vision juste et profonde, la clairvoyance en relation avec la pureté du cœur. Développe le chakra du cœur spirituel, en accroissant le sentiment d'amour vers autrui. C'est la pierre qui apporte la paix intérieure et l'harmonie entre le plan physique, mental, et émotionnel. Très puissante au niveau vibratoire Elle permet notamment de se dégager des ressentiments et des contentieux qui ont été vécus dans la relation parentale pendant l'enfance et l'adolescence. L'émeraude à des effet excellent sur l'ensemble du système digestif, mais aussi le foie, le pancréas, les reins et surtout le cour pour lequel elle est une protection efficace. Son action de régénération avec sa puissance de rayonnement permet de retrouver rapidement la santé totale. Sur le plan spirituel l'émeraude déclenche un processus de transformation en harmonisant la sagesse et la liberté face à son destin. C'est la pierre de la connaissance et du savoir, renforce la mémoire, c'est la pierre de guérison par excellence, favorisant une puissante stimulation du développement physique et intellectuel.Pierre sacrée des amoureux.

Propriétés énergétiques 

Les anciens connaissaient parfaitement l'émeraude et la portaient en haute estime. Pline la place immédiatement après le diamant et la perle ; d'autres la mettaient au-dessus de tout. Un spécimen vert réellement beau l'est tellement qu'il semble impossible que d'autres gemmes puissent soutenir la comparaison. On prétendait que regarder une émeraude améliorait la vue. Les Egyptiens de l'antiquité, les Hindous, les Grecs et les Romains l'ont bien connue. Pour les brahmanes de l'Inde, qui utilisaient les pierres précieuses pour orner les statues de leurs dieux, l'émeraude était la pierre qu'ils ont recherchée et employée le plus. Les musulmans en ont souvent fait des amulettes en y gravant des versets du Coran. Quand les Espagnols conquirent l'empire inca du Pérou, ils y trouvèrent d'énormes quantités d'émeraudes qui le plus souvent décoraient les temples indigènes et qu'ils ramenèrent en Europe. Et il en fut de même des émeraudes mexicaines.

On prétendait que les émeraudes changeaient de couleur, qu'elles pâlissaient lorsqu'il y avait tromperie ou trahison, tout comme le rubis se modifiait devant une maladie ou du poison. On disait aussi que l'émeraude favorisait l'amour. Pour les Chaldéens, ce fut la pierre de la planète Vénus, et l'on a souvent représenté la déesse Vénus tenant à la main une pomme, verte elle aussi.

Il y a cent ans, on confondait sous le nom d'émeraude deux sortes de pierres précieuses totalement différentes. La première était du corindon vert de la même composition chimique que le saphir et le rubis - à part l'élément colorant - et on l'appelait alors l'émeraude orientale, ce qu'on fait encore aujourd'hui à l'occasion, bien qu'un autre nom plus moderne soit « saphir vert ». Toutefois, son symbolisme occulte n'est pas celui du saphir, parce que c'est la couleur qui compte alors et non la composition. La deuxième sorte d'émeraude est une forme du béryl, de couleur verte : on l'accepte toujours en tant qu'émeraude véritable, et elle a d'aussi belles propriétés que la précédente.

Le béryl est un silicate de béryllium et d'aluminium. Comme nous avons déjà insisté sur les propriétés de deux pierres de la série des corindons, nous nous en tiendrons ici à celles du béryl vert qui porte le nom d'émeraude. Il se distingue de tous les autres béryls par un élément colorant qui contient une certaine forme de chrome. Le béryl cristallise hexagonalement, sa dureté est de 7,5 dans l'échelle de Mohr. Il est modérément dichroïque. Il a un double indice de 1.6. Son éclat est vitreux et il fond à haute température. On trouve aujourd'hui des émeraudes en Autriche et en Norvège, ainsi qu'en Caroline du Nord aux Etats-Unis. Mais depuis longtemps on en a découvert dans les monts Oural en Russie et en Colombie, Amérique du Sud.

Parfois, les émeraudes se présentent en grandes quantités mais elles ne sont jamais de belle qualité. Aussi les a-t-on utilisées, peut-être, dans la construction, ce qui expliquerait certaines déclarations des auteurs classiques : Hérodote, Théophraste, Appian et Pline mentionnent des masses gigantesques de pierres qui, naturellement, n'ont pu être de vraies émeraudes comme on l'a cru à l'époque. D'après plusieurs écrits égyptiens, Théophraste cite une émeraude de quatre coudées* de long et de trois d'épaisseur, que le roi de Babylone avait envoyée au Pharaon. Il parle également d'un obélisque dans un temple de Jupiter (probablement le temple d'Ammon en Egypte), constitué par quatre émeraudes de quarante coudées de long et d'une épaisseur variant de deux à quatre coudées ; et il mentionne en outre une colonne du temple d'Hercule à Tyr - à la même époque - qui n'était qu'une unique émeraude.

Il se peut que des statues aient été taillées dans de l'émeraude brute, tout comme on l'a fait plus tard pour certains objets. Appian cite une statue de Sérapis, un des derniers dieux égyptiens, de neuf coudées de haut et taillée dans une seule émeraude ! Au Moyen Age, ces histoires miraculeuses se retrouvent dans les récits légendaires du Prêtre Jean et du Saint Graal. Dans les temps modernes, on a bien découvert dans les monts Oural, en Russie, de fortes quantités d'émeraude. Toutefois, le bloc le plus gros ne fait pas une coudée de long, si bien que rien n'est venu jusqu'ici confirmer les affirmations des anciens.

W. et K. Pavitt* mentionnent une émeraude aussi grosse qu'un oeuf d'autruche et qu'à décrit de la Viga : elle venait du Pérou, où on croyait qu'elle était habitée par une déesse.

La plus grande émeraude qu'on connaisse actuellement est sans doute celle qu'on a trouvé au Transvaal, en Afrique du Sud, en 1956. Elle pesait approximativement 11.000 carats, non taillée.

L'émeraude taillée la plus grosse et de belle qualité qu'on connaisse est, parait-il, la propriété du duc de Devonshire. Sa famille la reçut non taillée de don Pedro II, empereur du Brésil, et le public put l'admirer lors de la Grande Exposition de 1851. Elle avait un quart de coudée de long et était presque aussi large. Son poids était de mille trois cent quarante-sept carats. Mais elle n'est pas parfaite et a quelques défauts.

Le plus beau spécimen d'émeraude, à ce qu'on croit, a été l'une de celles qui constituaient la collection du dernier tsar de Russie. Elle pesait seulement trente carats, mais sa qualité était parfaite.

On voit également des émeraudes excellentes au British Museum (département d'histoire naturelle)*. L'une d'elles, qui fait partie de la collection AllanGreg, pèse cent cinquante-six carats et demi.

Nous citerons encore deux pierres parmi celles, nombreuses, qui sont entrées dans l'histoire. La première est celle dont Néron se servait pour regarder les combats de gladiateurs. Apparemment, l'empereur était myope. Si cette explication est bonne, l'émeraude doit avoir été très grosse et taillée en forme de lentille concave. La seconde est un pot à onguent taillé dans une émeraude par Dionysio Miseroni, au XVIler siècle, pour l'empereur d'Autriche.

La fameuse Couronne des Andes, faite en Amérique du Sud de 1593 à 1599 pour remercier Dieu d'avoir sauvé la population de la peste, contient quatre cent cinquante-trois émeraudes dont la plus grosse pèse quarante-cinq carats. Elle a été exposée aux EtatsUnis.

Émeraude - beauté et transmutation

L'émeraude favorise les entreprises amoureuses, éloigne les maléfices, délivre des ennemis visibles et invisibles.

Aides physiques :

Beauté. Brûlures d'estomac. Cataracte. Coeur. Dysenterie. Développement intellectuel et physique. Gastrite. Goutte. Hormones. Hypertension artérielle. Infections. Maladies du sang. Maladies infantiles. Maladies infectieuses. Maux de tête. Parkinson (maladie de). Refroidissements. Rhumatismes. Sclérose en plaque. Septicémie. Typhus. Verrues. Vue. Renforce le cœur, le foie, les reins, les systèmes d'immunisation et nerveux. Sert de reconstituant pour les corps physique, mental et spirituel. Bénéfique pour l'alignement des corps subtils. Accroît l'aptitude à rêver et à méditer. Représente le potentiel de divinité en soi. Bon pour l'équilibre émotionnel. L'élixir d'émeraude active la purification du corps physique et nous connecte avec le règne végétal. Il renforce le coeur, les reins, le foie et le pancréas. Il soulage les problèmes de ces organes et fortifie le méridien du coeur et des reins ainsi que le système neurovégétatif. Il transforme les pulsions sexuelles extrêmes en les élevant vers une octave supérieure. Renforce la mémoire. Régénère et renouvelle les cellules (anti-vieillissement). Bénéfique pour la vue. Cette pierre calme également les nerfs et normalise les tensions. L'émeraude, si propice aux relations affectives, est aussi employée par les voyants pour augmenter les qualités divinatoires et pour son efficacité dans la recherche des objets perdus.

Actions sur le mental :

Amour. Auto guérison. Bons rapports avec les enfants. Collaboration. Capacité à comprendre. Démasquer les faux amis. Déséquilibre mental. Entente avec le partenaire. Équilibre émotionnel. Éveil. Franchise. Groupe. Imagination. Intuition. Jouissances. Justice. Malchance. Mauvaise humeur. Oublis et étourderies. Paix et harmonie. Problèmes familiaux. Schizophrénie. Sensualité. Talent musical. Vivre intensément. Vérité. Cet élixir permet d'intégrer les peurs occultées en stabilisant la personnalité et en facilitant la dissolution des schémas relationnels difficiles avec le père. Il crée un espace de méditation et nous ouvre aux forces de la lumière, en harmonisant le chakra du cœur afin que ses qualités puissent être développées. Il favorise l'amour, l'amitié, l'ouverture, le partage, la loyauté, la spontanéité et le courage.

Zodiaque : Cancer. Poissons. Taureau.